Auteur : Mathilde

Collaborer ou résister.

Il n’y a plus d’issue. Je ne peux plus détourner mon regard, ni ignorer le profond dégoût qui m’envahit. Je ne peux plus ravaler mon amertume, ni fermer les yeux sur ma France. J’abhorre savoir que tant de mes concitoyens ont fait le choix délibéré du chacun pour soi, du libéralisme sans vergogne, des inégalités assumées. Je n’aime pas les savoir bernés à grand renfort de média par les puissances de l’argent – une poignée de cupides qui se gargarisent de richesses, assis sur la misère du peuple. Pire que tout, je déteste que ces élections me jettent au visage sans que je puisse y échapper l’incroyable mesquinerie conditionnée de la nature humaine quand elle est mue par la peur. Honte à notre indécrottable couardise. (suite…)

Publicités

Prophètes et bigots.

La musique est une religion. Elle a ses temples, ses idoles, ses courants, ses rites, et inévitablement, ses prophètes et ses bigots. Longtemps, j’ai cru que les bigots ne se trouveraient que dans l’assistance, et que les prophètes émaneraient forcément du clergé ; mais la vie m’a appris qu’aucune frontière n’est jamais aussi clairement dessinée. C’est ainsi que, temple après temple, messe après messe, j’en suis arrivée à perdre ma foi, ne sachant vers quel saint me tourner – quand c’est la musique elle même que je n’aurais jamais dû perdre de vue. Je me suis égarée dans les limbes, à gober des réponses là où la spiritualité doit pourtant faire naître des questions. Je me suis habituée au résultat prêt à l’emploi, celui qui rassure, plutôt qu’à la quête et ce qu’elle donne à l’âme. Je me suis accommodée, et j’ai perdu le courage de mes convictions. (suite…)

Chanteuses, chanteurs, élevez le niveau ! Instrumentistes, aidez-les.

Qu’une chose soit bien claire : ce n’est pas parce vous chantez, que vous êtes chanteur, tout comme il y a une différence entre « jouer du sax » et « être saxophoniste ». Un gars en première année de conservatoire « joue du sax » ! Est-il saxophoniste pour autant ? NON. Il lui manque tout : maîtrise de son instrument, connaissances théoriques de la musique permettant une pratique collective, culture musicale de son instrument à travers les styles et les âges, expression personnelle, et j’en passe.
Et beh vous savez quoi ? Même chose pour le chant ! Ce n’est pas parce qu’on chante qu’on est chanteur, et je rappelle, quitte à enfoncer nombre de portes ouvertes, qu’être chanteur, c’est un METIER. Et un métier, ça s’apprend.
NON, on ne s’improviste pas chanteur. (suite…)

Prise de positions, ou « pourquoi ce blog ».

Après avoir réécrit 15 fois la première ligne de ce premier billet, je ne vais finalement pas y aller par quatre chemins : pourquoi ce blog ? Et bien parce que j’ai des choses à dire. Je pourrais les garder privées dans un journal, comme beaucoup me le conseillent parce que ouuuuh, c’est dangereux de s’exprimer alors qu’on n’a pas encore une carrière installée, et de se rebeller contre l’ordre établi alors que c’est ce même ordre établi qui fait notre milieu. Mais, sans compter une affection personnelle toute particulière pour les échanges épistolaires, si je gardais tout ça pour moi, comment alors avoir la chance d’en débattre, d’être intellectuellement stimulée, et d’évoluer ? (suite…)